Accueil | Stabilisation des essences de fleurs »

26/01/2010

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Francois Deporte

Cécile Huybrechts (cecilerhapsody@gmail.com) habite dans l'ain près de Genève et elle aimerait rencontrer localement des gens inscrits dans la dynamique du jardin de perelandra....
N'hésitez pas à prendre contact avec elle
François

Annama

Bonjour Monsieur Deporte,

Je trouve formidable d'avoir fait ce blog, c'est ce dont je rêvais depuis longtemps, ça va beaucoup aider les jardiniers co-créatifs.

Je suis dans une phase difficile de mon jardinage, heureusement que j'ai le soutien des intelligences de la nature qui m'offrent leur énergie et leur sagesse quand je suis perdue et épuisée.

Une communication sur un forum de discussion créé ici plutôt que de fouiller parmi les commentaires pour trouver une personne locale pourrait être extrêmement profitable à tous ceux qui tentent de travailler avec les intelligences de la nature. Personnellement je cherche des personnes travaillant en Belgique avec les intelligences de la nature en jardinage co-créatif, cela m'aiderait énormément d'être entourée de gens travaillant avec les mêmes dynamiques.

Bien cordialement,

Rébecca.

Annama

J'ai plein de problèmes pour obtenir les informations exactes du Déva du Jardin...

Ma kinésiologie est assez défaillante et pourtant j'ai des constantes qui ne changent pas dans ma liste de légumes à planter

mais par contre pour obtenir les proportions mathématiques exactes de mon jardin c'est dur ça me désespère d'autant plus qu'on est déjà en avril et que je me fatigue très vite lors des sessions avec les intelligences de la nature...

Merci

Rebecca

Annama

Monsieur Deporte,

un grand merci en tout cas pour avoir fait ce mail pour m'aider à nettoyer énergétiquement ma maison, une personne a fait du reiki sur ma maison et ça m'a aidé un peu je suis moins fatiguée mais il y a encore des progrès à faire.

Belle journée

Rebecca

François Deporte

Commencez simplement. Considérez le temps comme un allié et non comme un obstacle. Si vous vous sentez débordée et bousculée par le timing que vous percevez, faites en part à votre équipe. N'oubliez pas que la nature n'a pas de limites et que c'est vous qui fournissez le cadre dans lequel vous êtes prête à fonctionner.La nature entendra toujours sans aucun jugement le cadre dans lequel vous pouvez oeuvrer. Même si vous avez la sensation ou l'envie de faire mieux ou plus grand, proposez d'abord ce que vous pouvez gérer. Cela fait partie de la définition de votre jardin. Si vous avez des élixirs floraux à votre disposition, utilisez-les pour faciliter votre équilibre et votre stabilité. Et le processus de calibration est à votre disposition pour remettre de l'ordre dans vos idées et dans vos sensations
François Deporte

Annama

Bonjour,

Je vous remercie pour cette réponse qui me rassure, j'avais peur que les intelligences de la nature trouvent pénible de travailler avec moi.

Je me demande si quelqu'un ici ne serait pas capable de faire un forum de discussion sur la co-créativité ?

Merci et très belle journée
Sincèrement,

Rebecca

François Deporte

Je vais proposer une rubrique "forum cocréativité" pour favoriser ces échnages et annoncer plus ouvertement encore la disponibilité de ce blog.
Voici un témoignage d'une amie parisenne, Claire, qui a commencé à travailler avec ces outils :

"J'étais chez Anthyllide puis à Dourdan en janvier dernier. J'essaie
> d'utiliser au mieux les outils. Certains objectifs sont faciles à
> atteindre (soins aux plantes en pot, 'soins' pour la machine à laver),
> d'autres sont surprenants (bon choix des trains -Ils connaissent les
> trains qui roulent avant que les préavis de grève soient déposés !) et
> certains sont carrément déstabilisants. Il faut assumer de faire une
> Nourriture Foliaire par les Essences de Fleur sur ... carte IGN. En
> travaillant dans le coning, cela me paraît normal, évident. C'est
> après que je souris bizarrement, quand je vois le papier tout gondolé" Claire a un email : claire.hem@wanadoo.fr
François

Annama

Quelle bonne nouvelle pour le forum, cela va grandement faciliter les contacts entre jardiniers co-créatifs et autres personnes travaillant co-créativement dans d'autres domaines... !

Merci pour le témoignage de Claire et ses coordonnées.

Rebecca

Martine Lesage

bonjour,
je pratique régulièrement les protocoles de nettoyage et d'équilibrages des lieux, selon la méthode Pérélandra, et j'ai vérifié plusieus fois avec les baguettes de sourciers et d'autres outils de géobiologie, que les nuisances du sol disparaissent, les failles, les écoulements d'eau etc, sont toujours présents dans le sol, mais ils n'emmettent plus de perturbations sur le lieu, celui-ci remonte en vibration, et s'allège, l'énergie de la terre et du ciel sont bien présents, ce qui permet de contacter l'énergie spirituelle, et profite aux êtres vivants.
J'ai remarqué que le dispaching des équilibrants dans la nature fait l'effet d'une dispersion de nourriture sur tout le végétal, qui reprend de la vigueur, plus besoin de répendre de l'engrais et autres éléments de toutes sortes, achetés en magasins. L'équipe Pan, Dévas est très efficace,
Concernant le lieu de vie réequilibré il profite à la bonne santé des êtres vivants qui y habitent, car nous sommes indissociés de notre habitation, si l'un est en déséquilibre, l'autre le subis aussi, la bonne santé du corps passe par la bonne santé du lieu et vice versa,
bonne journée
Martine Lesage Radiesthésiste


de Macaelle

François Deporte

J'ai lu sur le site Perelandra cet article qui vous intéressera sans doute, et comme par hasard, une dame l'a récemment demandé, donc en voilà la 1° partie

GUT GARDEN
Le Jardin à l'Instinct
Texte de Machaelle Small Wright
accessible en anglais sur le site www.perelandra-ltd.com - texte soumis à copyright

Vous n'avez jamais été jardinier jusqu'à maintenant et vous vous rendez compte (ou on vous apprend) qu'un jardin potager, ça peut vous faire économiser des sous et en plus que ça vous donne des légumes frais à portée de main et que vous ne consommez pas d'essence pour aller dans une grande surface, en plus vous venez de voir quelqu'un de célèbre vous montrer à la télévision ce qu'il - ou elle - a fait dans son jardin et d'un coup vous vous dites que vous voulez en commencer un sans délais. Oui, mais vous vous sentez d'un coup submergé par tout ce qu'il convient de faire pour démarrer un jardin. Et pour couronner le tout, vous voulez travailler avec la nature dans votre nouveau jardin, mais en même temps cela vous parait énorme. Rien qu'à regarder l'épaisseur des deux livres sur le Jardin de Perelandra, vous vous dites que vous n'aurez pas assez d'une vie pour apprendre tout ce qui est écrit dedans. Et puis il faudrait apprendre la kinésiologie, ça fait encore un truc en plus. Un peu trop, peut-être ?

Pour vous aider à retrouver vos marques et à avancer dans ce moment délicat, je vous présente le Perelandra Gut Gardening (le Jardin avec vos tripes, ou au feeling, ou à l'instinct) ! Non bien sûr, vous n'allez pas planter des tripes ni en récolter. Vous allez utiliser vos tripes, (votre instinct, votre feeling) pour travailler consciemment avec la nature dans votre jardin. Rien de plus simple. Pas de processus à rallonge ou compliqués, pas de kinésiologie à apprendre, pas de successions d'étapes à suivre, rien que vous, votre instinct et la nature. Tout ce que vous avez à faire est d'activer votre jardin instinctif en faisant un simple processus à deux étapes et continuer en démarrant votre jardin.

ACTIVER VOTRE JARDIN INSTINCTIF

1. Ecrire les objectifs de votre nouveau jardin

ex : un jardin potager avec des légumes et des herbes capable de fournir de la fin du printemps jusqu'au début de l'automne des produits frais pour une famille de quatre personnes (2 adultes et 2 enfants). Voici la liste des légumes que nous n'utilisons pas pour notre nourriture :________, ________, _______, ...

C'est juste un exemple pour vous donner une idée de ce que vous avez à décider pour votre jardin en premier lieu. Cela peut concerner plus de gens à nourrir, ou moins. Vous pouvez avoir envie d'y trouver des fleurs ou seulement des herbes et des simples. A vous de décider le type de jardin que vous voulez créer. Pensez à mentionner aussi vos contraintes : le temps que vous pouvez consacrer à votre jardin si votre travail vous occupe en continu et que personne dans votre entourage n'est intéressé ou n'a envie de vous aider n'est pas le même que celui d'une famille de quatre personnes prêtes à s'y investir complètement. Donc, n'hésitez pas à préciser les questions relatives au temps dans vos objectifs. Jardiner est un plaisir, une détente, pas une torture.

2. Trouvez un endroit agréable et dites ce qui suit :

" Je veux activer un Jardin Instinctif de type Perelandra pour travailler consciemment avec la nature dans mon potager (si ce n'est pas un potager, dites ce que ce jardin représente pour vous). Je demande à ce que toutes les informations opportunes venant de la nature me soient adressées de telle manière que je puisse les percevoir intuitivement."

C'est tout.

Un petit coup de main pour démarrer.

Tournez votre attention vers la tâche qui consiste à mettre en place votre potager. Sentez où votre instinct et votre intuition vous font bouger et avancez dans cette direction. Si c'est un terrain vierge, servez-vous de votre connexion instinctive avec la nature pour situer au mieux votre jardin et en déterminer la taille. Qu'est-ce qui vous semble le mieux ? S'il vous faut des graines, ouvrez un ou plusieurs catalogues de semences qui vous semblent convenir, parcourez-les et choisissez les graines/plants qui résonnent le plus clairement avec votre ressenti instinctif. A propos du sol, avez-vous la forte impression que la terre a besoin d'être analysée ? Avez-vous l'impression que tel engrais est plus approprié que tel autre ? Voilà des questions que tout jardinier doit se poser. Dans le cas d'un jardin instinctif, vous ne créez pas une nouvelle couche de questions, vous vous ouvrez à une nouvelle dimension de réponses par rapport à celles obtenues par un jardinier classique, et ces réponses viennent de la nature directement.

Notez que si votre jardin se résume à un balcon le long de votre appartement, vous pouvez prétendre à être un jardinier "à l'instinct" et créer quelques pots de plantations de légumes et/ou d'aromatiques. Précisez simplement votre but et faites le processus en deux temps pour activer votre jardin instinctif.

Nous disposons maintenant d'un grand nombre de sites internet qui offrent de bonnes informations sur l'art de créer un jardin bio. Un jardin instinctif est un jardin bio qui inclut la nature en tant que partenaire dont vous êtes conscient. Donc, lancez votre jardin instinctif avec les deux étapes du protocole de création avant de commencer à piocher dans les informations bio qu'internet peut vous apporter. Cela va vous aider à naviguer dans le système d'information sur les jardins bio et à récupérer les éléments dont vous allez avoir besoin pour votre jardin et pour vous.

Le raffinement du jardin instinctif.

Vous progressez dans votre aventure instinctive et d'un seul coup, vous êtes face à une décision ou une question qui pose problème, vous ne savez plus quoi faire. Vous avez l'impression que votre intuition a pris sa pause café et qu'elle vous fait défaut. Plus rien ne se passe. Pas de problème. Dites simplement : " Nature, j'ai besoin d'aide." Faites la description de la question ou du problème aussi complètement que possible du genre : " des insectes que je n'ai jamais vus auparavant sont en train de dévorer tous mes brocolis. Que dois-je faire ? " Comme vous n'utilisez pas la kinésiologie pour recevoir vos informations de la nature, vous ne pouvez pas ramener le problème à une série de questions de format oui/non. Donc, expliquez la situation comme vous le feriez avec un autre jardinier. Si vous ne sentez rien de particulier, laissez tomber pour le moment, ou quittez le jardin, ou allez faire autre chose dans le jardin, et n'y revenez pas avant un ou deux jours. La nature vous adressera sa réponse dans ce délai. Il est vraisemblable que vous la percevrez de façons diverses : intuition et/ou l'instinct et/ou une émission à la télé sur ce sujet-là précisément ou bien encore une conversation avec quelqu'un ou encore votre bambin de trois ans ou votre petit-fils qui vient vous voir et vous dit un truc curieux qui comme par hasard clarifie à vos yeux le problème posé. La nature vous fait passer le message à sa façon.

A chaque fois que vous vous interrogez, dites simplement "Nature" et posez votre question. Attendez la réponse ou l'éclaircissement. En disant d'abord "Nature", vous alertez votre partenaire sur le fait que vous lui parlez et que ce n'est pas un bredouillage que vous vous faites. La nature mettra immédiatement en place le raffinement du jardin instinctif pour établir une communication efficace avec vous.

L'apprentissage du Jardinier Instinctif

Si vous souhaitez créer un jardin et agir avec la nature en tant que partenaire conscient, il va vous falloir lâcher cette toute petite chose curieuse qu'on appelle le contrôle, cela fait partie de l'apprentissage. Le truc, c'est de ne plus surcharger votre perception intuitive de tout ce que vous avez appris à propos des pratiques traditionnelles des jardiniers ou de tout ce que les autres vous disent. Plus vous êtes confiant dans votre instinct, plus la relation de travail avec la nature sera forte et plus votre jardin va vous donner satisfaction.

Comment un jardinier instinctif reçoit-il l'information de la nature ?

Il vous arrivera parfois de vous demander si vous n'êtes en train de parler à vous-même, ou si vous n'avez pas pris le contrôle de tout ce qui fait le jardin pour tout décider par vous-même sans vous en être rendu compte. C'est une question qui se posera à vous. "Est-ce que la nature m'envoie vraiment cette information ?" Si cela arrive, et ce sera le cas souvent, pensez à ce que vous avez fait dans votre jardin en vous appuyant sur votre instinct et votre intuition. Seriez-vous parvenu tout seul à cette masse d'information, ou ce plan d'action ? Sentez-vous que tout cela se passait au delà de ce que vous pouviez imaginer ou envisager ? Au fond, chaque fois que vous sentez que votre instinct dépasse votre sens logique ou vos connaissance, sachez que la nature travaille avec vous. Quand vous dites : "Hmmmm... intéressant" à propos d'éléments de certitudes ou de perceptions instinctives, sachez que la nature travaille avec vous. Quand votre jardin tout récent fonctionne mieux et rend mieux que celui de votre voisin qui est là depuis 5 ans, sachez que la nature travaille avec vous. Et quand ce voisin vous dit que votre jardin est superbe et vous demande comment vous vous y prenez, sachez que la nature travaille avec vous.

A propos des livres sur le Jardin de Perelandra

Vous souhaitez travailler en tant que jardinier instinctif, mais vous pouvez aussi faire quelque chose pour mieux connaître votre partenaire. Je vous suggère de vous plonger de temps en temps, quand vous en avez envie, dans ces communications de la nature retranscrites en italiques dans les livres traitant du Jardin de Perelandra. Vous aurez ainsi une vision plus précise de la profondeur et de l'étendue de l'information dont la nature est détentrice. Je pense sincèrement que mieux connaître la nature facilitera votre travail en tant que jardinier instinctif.

Avec le temps, vous aurez peut-être envie d'intégrer dans votre pratique certains des protocoles décrits dans ces livres. En tout cas, faites comme bon vous semble. Jardiner à l'instinct vous donne le temps et la confiance que vous souhaitez et vous pourrez petit à petit intégrer les protocoles, cela ne tient qu'à l'aisance et la confiance que vous éprouverez dans votre travail avec la nature. Il n'y a aucune urgence absolue pour vous de vous ruer sur les livres. Vous avez démarré un jardin, ça c'est formidable, et vous vous engagez à y travailler avec la nature d'une façon consciente et structurée. Cela vous offre tout le temps nécessaire pour cheminer vers ces ouvrages. De toute façon, si être un jardinier à l'instinct vous rend heureux, vous pouvez continuer dans cette voie aussi longtemps que vous le voulez sans même avoir à intégrer les protocoles du Jardin. Mais je me dis que lorsque vous vous sentirez à l'aise avec votre pratique instinctive, vous vous rendrez compte que les protocoles sont fort simples et instinctivement vous sentirez qu'il serait bon pour vous d'en intégrer quelques uns.

Comment passer de l'état de Jardinier à l'état de Jardinier Instinctif ?

Très simple : si vous avez déjà un jardin qui fonctionne et que vous souhaitiez commencer à travailler avec la nature dans un jardin instinctif, il vous suffit de faire les deux étapes du processus de création (voir page 1 plus haut) et commencer à agir en tant que jardinier instinctif. Peu importe si votre nouvelle saison a commencé. Le jardin à l'instinct démarre exactement au moment où vous l'activez grâce aux deux étapes du processus de création. En tant que jardinier instinctif, vous devrez être vigilant à votre désir de sortir de vos habitudes et à relâcher le contrôle. Mais cela en vaut vraiment la peine, vous verrez alors à quel point travailler avec la nature profite à votre jardin.

François Deporte

Deuxième partie de la note sur les Gut Gardens :
QUELQUES TRUCS COMPLEMENTAIRES SIMPLES
POUR AIDER TOUS LES JARDINIERS
en utilisant EoP (Essence of Perelandra) et les ETS+

La notion d'équilibre et de force semble parfois délicate à suivre. EoP apporte une base d'équilibre forte à votre jardin instinctif. Quand vous êtes au point de mettre en place l'équilibre de votre jardin avec la nature, apportez l'équilibre profond du jardin de Perelandra à toute votre expérience de jardin instinctif. Vous ferez avec votre jardin un pas de géant en termes de progression et d'efficacité.

Voici quelques idées pour utiliser EoP et les ETS+ pour Plantes et pour le Sol :

1. Avant de commencer tout travail au jardin (préparation, organisation et travail physique), utilisez vous-même une dose de EoP (10 gouttes) oralement. Cela facilitera grandement votre capacité à sentir et suivre votre intuition et votre instinct.

2. Semis en planches : si utilisez aussi ETS+Sol, faites-en une dilution* dans de l'eau pour humidifier la terre avant le semis. Ne mouillez la terre qu'à moitié (je sais que c'est une notion délicate à partager mais vous allez vous acclimater à cette notion avec un peu d'expérience). Attendez une heure, puis finissez de mouiller la terre avec une solution de EoP. Laissez reposer une nuit avant de semer.

3. Utilisez le transfert avec l'aide des Esprits de la Nature. Ainsi vous transférez les vertus de EoP à tout le stock de semences que vous allez utiliser pour la saison. Réunissez pour cela les sacs ou sachets de graines que vous avez achetées, puis demandez le transfert d'une dose de EoP à tout ce paquet d'un seul coup.

4 Pour les graines qu'il faut faire tremper avant semis : mettre ETS+ Plantes** dans de l'eau et faites y tremper vos semences (vous aurez déjà utilisé le transfert de EoP décrit en 3).

5. Quand les graines germent, brumisez les jeunes plants avec de l'eau + EoP. Continuez sur ce principe tout au long du développement des jeunes plants.

6. Pour rempoter, humidifiez le nouveau mélange terreux avec ETS+Sol et EoP (voir point 2). Laissez au repos une nuit, puis dépotez. Dès que le plant est dépoté, brumisez avec ETS+Plantes et humidifiez-les dans leur nouveau pot avec ETS+Plantes. Ensuite, reprenez l'arrosage/brumisation courante avec EoP dans votre eau.

7. EoP et les objets immigrés :par objets immigrés, j'entends toute chose introduite dans le jardin venant de l'extérieur.(sacs d'engrais, nouveaux outils, équipements, plants achetés dans une jardinerie...). Quand vous ramenez cela chez vous, transférez une dose de EoP par avec l'aide des esprits de la nature. Pour les outils, engrais et équipements qui sont chez vous depuis longtemps, faites-en une liste exhaustive, connectez-vous avec la nature et demandez le transfert d'une dose de EoP à toutes ces choses, en un seul mouvement, afin de leur donner un niveau égal de stabilité, d'équilibre et de force.

8. Par le processus de transfert avec l'aide des esprits de la nature, faites passer une dose de EoP à la terre de votre jardin. Faites cela avant de biner, de labourer, de fertiliser ou de planter.
Juste après avoir biné, labouré, fertilisé ou planté, utilisez sur le même principe une dose de EoP pour votre sol. Cela lui redonne automatiquement le sens de son équilibre.

9 Quand vous plantez ou semez dans le jardin, mouillez les plants ou le sgraines avec ETS+Plantes et de l'eau

10. A la fin d'une journée de plantation, faites un transfert de EoP vers les parcelles qui ont été plantées et/ou semées.

Et puis, faites confiance à votre instinct..

Machaelle Small Wright

* Mélange ETS+Sol et eau : 17 gouttes part litre d'eau
** Mélange EoP et eau : 10 gouttes par litre d'eau
*** Mélange ETS+Plantes et eau : 9 gouttes par litre d'eau

François Deporte

Au cas où vous auriez du mal à vous représenter ce qu'est un transfert avec l'aide des Esprits de la Nature...

1. Vous demandez à créer un coning en vous connectant :
. au Deva du "jardin" dont vous vous occupez,
. à Pan
. à la Fraternité Blanche et l'équipe qui s'occupe du "jardin" concerné
. votre moi supérieur.


2. Si vous souhaitez savoir quelle est l'essence la plus adaptée au problème posé pour votre jardin, vous demandez au deva du coning de vous l'indiquer (testez les essences et sortir la -ou les- essence nécessaire). Vous déposez dans une cuiller à café propre les gouttes de l'essence que vous souhaitez transférer à votre "jardin" puis vous demandez à Pan de bien vouloir faire le transfert de l'énergie de ces gouttes vers le "jardin" dont vous vous occupez. Cela est un transfert assisté des esprits de la nature. Vous êtes le demandeur et c'est votre interaction avec votre environnement qui vous incite à agir de la sorte. C'est la nature qui vous indique la solution la plus adaptée (faut-il une essence, si oui laquelle etc..) et c'est elle, par Pan, qui opère le transfert à votre demande. N'oubliez jamais que vous êtes le créateur de votre réalité.
Tant que votre coning est ouvert, demandez si votre jardin a besoin d'un protocole énergétique, et vérifiez tout ce qui vous vient à l'esprit. Notez les tâches à accomplir si les réponses sont positives. Essayez de les faire en suivant.
N'oubliez pas de refermer votre coning en remerciant toute votre équipe
N'hésitez pas à partager vos commentaires, ce blog est fait pour ça

François

Rebecca

Aaah mais c'est formidable !! Voici ce texte sur le gut gardening que j'avais proposé de faire, je croyais qu'il serait sur www.jardins-cocreatifs.com , dans la rubrique "publications", ainsi je n'ai pas vu qu'il était ici !!

Je propose de mettre ce texte aussi dans la rubrique "publications" pour les gens qui auraient des difficultés à jardiner comme moi :-)

Mille fois merci encore !!

Rebecca

François Deporte

Pour le plaisir, voici une petite interview opportune par Rodolphe Forget lors de son passage à Langon dans le cours de sa randonnée pédestre le long de la Garonne : http://www.youtube.com/watch?v=ohZTjaGVg6s

Son site : www.rodolpheforget.com
merci à vous et à bientôt
François

LAIKA

bonsoir à tous , est ce que le processus de la fusion corps:ame est disponible Merci pour votre site et pour votre travail
Cordialement

michel.C

thérapeute énergéticien j'aimerai m'installer sur briançon ou alentour, y a-t-il des personnes pouvant me renseigner sur la région et son potentiel, je travaille déjà avec les élixirs de pérélandra sur des conings différends et j'aimerais élargir aux jardins, agriculture, etc...merci de votre aide car je n'ai aucun point de chute dans cette région.

casino en ligne

Ma mère aime aussi à parler à leurs plantes d'intérieur. Mais je pense toujours que cela est une sorte d'auto-hypnose. Anges et des fées suschevstvuyut peine, ce qui aide l'humanité à évoluer.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Les photos les plus récentes

  • Ensemble-perelandra-blog
  • Capucine-grande
  • Jardin 1
  • Jardin 2